Montaut

 


Un Patrimoine, des talents artisanaux

montautErigé à côté des ruines de l’ancien château féodal, au sommet de la butte qui domine la plaine de l'Ariège, Montaut est, avec ses 700 habitants, la 3ème bourgade en importance démographique de la Communauté de Communes, de Saverdun et l’une des plus étendues de la région.

Récemment, le village s’est largement développé au pied de la colline, en de nombreuses constructions occupées par de nouveaux résidents, attirés par le charme et les facilités du secteur.


Son passé historique est rappelé par l’église Saint-Michel, construite au XVe siècle et remarquablement conservée.Elle est constituée d'une grande nef flanquée de huit chapelles latérales, aménagées entre de puissants contreforts amenant au choeur.

Le sanctuaire, composé de cinq arcs gothiques, possède un magnifique autel en marbre rosé du XVIIIeme siècle, sur lequel est représenté l’archange Saint-Michel, patron de l’église.


montaut1Une chapelle abrite le gisant couché de Saint-Eudoce, centurion romain chrétien, dont les reliques ont été offertes par Rome en 1862. Autre pièce remarquable parmi de nombreuses autres, un orgue à rouleaux, classé aux mobiliers des Monuments Historiques, entièrement restauré, qui serait unique en France.

Soulignons encore que l'année 2005 fut marquée par la restauration remarquable du clocher et la rénovation des façades de l'église.

Dans la plaine, se trouve "Royat" qui, à partir de 1849, et pendant près d’un siècle, fût la Ferme Ecole du département de l'Ariège. Elle forma ses élèves aux nouvelles techniques de l’agriculture et de la viticulture. On y inventa la taille de vigne dite "le Cordon Royat" qui est encore pratiquée dans le monde entier. Actuellement, Royat est toujours en activité agricole et propose des chambres d’hôtes.

Non loin de là, le manoir de Peyroutet, demeure du Conventionnel Vadier, a été classé Monument Historique.

ecureuil2Exemple remarquable de la diversification et de l’intégration de nombreux producteurs de la Région, la savonnerie artisanale de Porteteny fabrique des huiles fines de noix et noisettes à usage gastronomique et cosmétiques à partir de sa propre récolte. Elle est ouverte aux visiteurs.


Les ruines de l’ancien château, visité par Henri IV en 1584, ont été mises en valeur sur la butte castrale, agrémentée d'un agréable aménagement paysager. De là, vous observerez un panorama magnifique sur la chaîne Pyrénéenne.

montaut3