Lissac

 

Lissac, une origine celtique...

lissac

À moins d’un kilomètre au sud de Saint Quirc, Lissac s’étire également le long de la D27. Peuplé d’environ 900 habitants à l’époque de la Révolution, le village en compte 200 aujourd’hui, malgré le dynamisme de sa population.


Lissac serait d’origine Celtique, de par sa terminaison en « ac ». On relève, entre Toulouse et Pamiers, de nombreuses localités ayant cette même terminaison, notamment en bordure de la plaine de l’Ariège. Ceci montre peut-être la trace des premières voies de communication et de relations commerciales entre les deux villes, passant par Saverdun (d’après les notes de P. Morère et E.Pélisser, l’Ariège historique, 1914).


Un château du XVIIe siècle (résidence privée),une église, (construite, comme celle de Saint Quirc, sur les fondations d’une chapelle du XIIe siècle, dotée d’un clocher original et comportant un important mobilier d’époque), et quelques fermes remarquables, agrémentent ce joli village, typiquement Bas-ariégeois.

lissac2